L’alimentation à adopter pour nettoyer votre foie

chardon marie

Le foie est un organe vital pour l’être humain. Cependant, il est souvent oublié et même malmené. Il se retrouve au carrefour de nombreux mécanismes qui peuvent être perturbés au moindre dysfonctionnement. Pour en prendre soin, il est important de faire attention aux aliments consommés et surtout d’en privilégier certains. Découvrez l’alimentation à adopter quand on a des problèmes de foie et plus précisément l’importance de la prise du chardon marie.

Les aliments bons pour le foie 

Le foie est un organe polyvalent dont le principal rôle est la production de la bile permettant ainsi l’assimilation et la digestion des aliments. En plus de cela, le foie est un filtre à lui tout seul. Il détoxifie l’organisme en favorisant l’évacuation des déchets et toxines de l’organisme. De ce fait, il est important de prendre au maximum soin de son foie en ne le mettant pas à rudes épreuves. 

Certains aliments sont très bons pour prendre soin de son foie. L’avocat est un aliment riche en antioxydants qui permet de réduire le cholestérol. Il a une action détoxifiante et purifiante qui vient en aide au foie après les excès alimentaires lors des fêtes. 

Le miel également a un pouvoir détoxifiant, ce qui permet de purifier le foie après les abus alimentaires surtout en cas de surconsommation d’alcool. Il participe aussi à la régénération des cellules du foi. C’est un aliment facile à consommer qui peut être mélangé à des thés ou tout autre liquide. 

L’ail est un véritable antibiotique qui lutte contre de nombreux maux. Il contient du sélénium, de l’allicine permettant l’accélération du processus de détoxification. La capacité du foie à éliminer les toxines est alors décuplée. Outre ces aliments cités, il existe aussi des plantes naturelles qui protègent le foie dont le chardon marie. 

Le chardon marie est-il efficace pour protéger le foie ? 

Les bienfaits du chardon marie sur le foie ont été longtemps clamés. Il s’agit d’une plante qui stimule la régénération des cellules du foie. Jusqu’à ce jour, le mécanisme n’est pas bien connu toutefois, les résultats après de nombreuses études demeurent les mêmes. Le chardon-marie a cette capacité de régénérer les cellules hépatiques. 

Aussi, le chardon-marie contient un flavonoïde, la silymarine qui modifie les membranes des cellules hépatiques. Cette modification empêche les aliments toxiques, l’alcool et même les médicaments (ceux utilisés en chimiothérapie contre le cancer) d’accéder au foie, le protégeant ainsi contre leurs actions néfastes. 

Le chardon-marie protège le foie contre le stress oxydatif en permettant la capture des radicaux libres. Pour profiter de son efficacité, il est important de suivre une certaine posologie qui varie en fonction du type d’utilisation. Les doses varient de 140 à 210 mg d’extraits secs ou fluides à 70 % de silymarine au moins. Pendant les fêtes, il peut être consommé pendant trois jours avant pendant et après les repas pour soutenir le foie. 

Dans le cas de la prévention des effets indésirables de la chimiothérapie sur le foie, une dose de 400 mg de silymarine est préconisée deux à trois fois par jour environ deux semaines au début des cycles de traitement. Il est toutefois nécessaire de suivre scrupuleusement les indications du médecin et éviter de pratiquer une automédication. 


Laisser un commentaire