orque
Environnement / Climat,  Sciences

La migration des orques vers l’Arctique

Environnement – Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de la migration des animaux d’un point, autrefois connus, à de nouvelles destinations. Parfois, on retrouve des animaux à des endroits très inattendus. Ici, ce sont les orques qui sont visées. La cause de cette migration est encore une fois : le réchauffement climatique.

Les orques ou encore appelés épaulards est un mammifère marin, carnivore, de très grande taille facilement reconnaissable avec ces tâches blanche et noire communes à tous.

Les orques peuvent se diviser en 3 groupes : nomades, résidentes ou offshore.

On a constaté que les orques migrent de plus en plus vers l’Arctique canadien qui est réchauffé par la fonte des glaces. On peut donc émettre une hypothèse selon laquelle la surface glacière diminue et induit l’augmentation du nombre d’orque dans cette zone. Donc les orques se dirigent vers le nord car il y a moins de glace.

Par le passé, on n’observait une dizaine d’orques dans la région, aujourd’hui on en dénombre une trentaine.

Les causes liées au réchauffement climatique sont nombreuses et on ne les connaîtra sûrement pas toutes. Mais la migration des animaux est un facteur préliminaire de leur disparition et il fut en tenir compte sérieusement.

La disparition des espèces à la surface du globe est un danger potentiel car même si certains optimistes disent qu’il y a autant de renouvellement et d’adaptation d’espèces que leurs disparitions, c’est faux ! C’est un prétexte pour ne pas se sentir trop coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *