toilet-paper
Réflexions

Le papier hygiénique et la mort silencieuse de la nature

De nombreux facteurs sont à l’origine de la situation environnementale actuelle. Celle-ci est déplorable et de nouveaux facteurs s’y ajoutent. Mieux comprendre ces derniers nous permet de mieux réagir et réagir aujourd’hui et ensemble, c’est prévenir le monde de demain si nous ne l’aurions pas fait.

L’environnement constitue tous les éléments qui nous entourent. L’eau, la terre, le feu, le vent, tous les facteurs naturels qui composent notre planète ainsi que les facteurs humains comme les villes et tout ce qui les constituent.

Aujourd’hui, cet environnement risque d’être compromis par les facteurs humains. En effet, l’exploitation incessante des ressources naturelles épuise la Terre et pollue celle-ci.

Cette pollution est la conséquence actuelle de ce qu’on appelle le réchauffement climatique qui est dû à toutes sortes de facteurs de production et qui rejette à cette suite divers polluants dans l’atmosphère dont principalement le dioxyde de carbone.

Les forêts jouent un rôle capital dans l’équilibre de la planète. Les arbres et tous les végétaux de la planète recyclent le dioxyde de carbone et fournissent de l’oxygène. Mais le taux de gaz de dioxyde de carbone est dans des proportions trop grandes pour que les végétaux puissent l’absorber. De plus, la déforestation n’arrange rien, le poumon de la Terre (Amazonie) est menacé depuis des années à cause de déboisement à des fins de cultures. Si ce massacre ne s’arrête pas, les conséquences seront dramatiques car la population augmente et la technologie polluante se répand dans les pays en voie de développement. Si on ne fait rien, il sera trop tard et tout sera fini.

Beaucoup d’évènements provoquent le réchauffement climatique et nous y contribuons pour une bonne part. Connaître les facteurs qui permettraient à chacun d’entre nous de ralentir ce phénomène et de tenir compte de ceux-ci, nous rendraient acteur de la protection de l’environnement et de la planète en général. Ne rien faire serait un crime contre celle-ci, contre notre voisin, contre tout le monde.

Une étude a donc montré que l’utilisation de papier toilette nuisait gravement à l’environnement. Une personne européenne consommerait 13 kilos de papier toilette par an. En effet, il faut savoir que le papier toilette est quasiment inexistant dans les pays de l’est.

D’après une source journalistique : en considérant qu’un citoyen utilise donc 13 kilos de papier hygiéniques par an et que l’industrie du papier ménager affiche un chiffre d’affaire de 8.5 milliards d’euros, combien d’arbres faut-il abattre par jour ? 270.000 arbres par jour !

D’après WWF, seulement 10 % du papier ménager d’une entreprise Suisse était d’origine recyclée. Ce qui amène à dire que la consommation de papier toilette en Suisse est équivalent 5000 arbres par jour !

En Belgique, il s’agit de 15000 arbres qui disparaissent par jour.

Le domaine ménager est sûrement le niveau où le plus d’efforts doivent être établis, c’est notre lieu de vie, de consommation. Mieux connaître ces facteurs nous permettrait de mieux réagir en faveur de l’environnement.

Le domaine sanitaire, quant à lui est vraiment à revoir, non seulement on use du papier toilette, c’est une chose mais utiliser de l’eau potable pour évacuer des déchets est quand même incroyable. Alors qu’on parle de guerre de l’eau, il serait peut-être temps que les gouvernements réagissent sur la chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *