chasse loisir
Sports & Loisirs

Peut-on considérer la chasse comme un sport ?

L’usage de caméras embarquées, dites GoPro, s’est popularisé dans quasiment tous les sports, notamment outdoor. Immanquablement la chasse n’a pas échappé à cette tendance et le débat fait rage entre les partisans de l’utilisation de ces cameras et ceux qui y voient là un risque en terme de sécurité à la chasse.

Au-delà des aspects sécuritaires, se pose une question de fond : la chasse est-elle un sport comme les autres ?

Historiquement, la chasse, tout comme la pêche et la cueillette, sont des activités dites de prédation. Autrement dit, des activités d’acquisition, de prélèvement des éléments de la flore ou de la faune visant à satisfaire des besoins primitifs alimentaires. Souvent aussi appréciée par les naturalistes et photographes qui s’équipent d’une caméra animalière pour observer la faune (voir ce blog entièrement dédié à la caméra trail pour surveiller le gibier en forêt : https://camera-chasse.info/). Considérées dans l’opinion publique comme des activités de « nature », le ministère des sports attributs cependant un caractère sportif aux activités de prédation. Certains affirment également que nous sommes face à des activités sportives étant donné qu’elles présentent des enjeux sociaux et culturels qui s’accompagnent de conflits d’usage impliquant les utilisateurs sportifs de la nature. Se dessine alors une nouvelle image de la chasse, celle d’un loisir pratiqué comme un sport codifié par le fair-play envers l’animal.

Des motivations différentes selon le profil sociologique du chasseur

Si nous nous plaçons du côté des pratiquants il est intéressant de confronter les visions de chacun quant au caractère sportif ou non des activités de prédation.

Une étude a d’ailleurs été menée par Julien FUCHS et Frédérick GUYON en 2013 (Se dire sportif dans les pratiques de prédation en France) auprès de pratiquants d’activités de prédation. Elle a notamment révélé que 40% définissent spontanément leur pratique de prédation comme sportive.

Pour ce qui est de la chasse plus particulièrement, cette étude faire apparaître deux profils différents de chasseurs :

Le chasseur non sportif

Il s’agit d’un chasseur urbain, issu d’une catégorie socioprofessionnelle moyenne. Son expérience de chasse est souvent récente (moins de 15 ans). Pour lui la chasse est avant tout une dépense physique et il est soucieux de préserver les ressources naturelles.

Le chasseur sportif

Ce chasseur-là est un chasseur rural. Son expérience de chasse est beaucoup plus importante (au moins 15 ans). Selon lui, le chasseur est avant tout un prédateur consommateur, à la recherche d’une certaine authenticité, pouvant même aller jusqu’à l’usage de la symbolique du primitif qui arrive à survivre dans la nature.

Les chasseurs plus urbains (que l’on appelle aussi communément les « néo-ruraux »), et qui représentent souvent de nouveaux chasseurs, auraient donc tendance à ne pas être animés par cet aspect sportif de la chasse à l’inverse des chasseurs ruraux. Le caractère sportif de la chasse va notamment se révéler à travers les attitudes et la gestuelle du chasseur (tenues techniques, matériel sophistiqué). La recherche de la performance apparaît également au cœur des convictions des chasseurs, à l’exemple des trophées de chasse.

Nous pouvons cependant nuancer ces conclusions. En effet, selon nous, les chasseurs plus âgés vont nettement distinguer la chasse de la pratique d’un sport. Les jeunes en revanche auront tendance à considérer la chasse comme un sport afin de se démarquer de pratiques de chasse qui sont loin de leurs propres perceptions : la « chasse prélèvement » ou encore la chasse « bourgeoise ».

La chasse sportive, une tentative de justification de l’activité ?

Hormis ces différences sociologiques notables chez les chasseurs, la constitution d’une image du chasseur sportif pourrait exprimer les nécessités d’adaptation aux nouvelles conditions de la pratique. La restriction de la chasse au dimanche par exemple permet aux chasseurs de pratiquer uniquement le matin et de réserver leur après-midi à leur famille. Si l’on va dans ce sens, la chasse devient le « loisir du dimanche matin ». Autre exemple, il est clair que la connaissance des espaces est moins approfondie chez les chasseurs d’aujourd’hui. Le bois, la plaine tendent à devenir l’équivalent d’un terrain de sport, simple support d’une activité.

Si autrefois la chasse était le loisir paysan par excellence, elle s’inscrit aujourd’hui dans un ensemble d’activités complémentaires ou concurrentes.

Nous assistons ainsi à une tentative de justification de l’activité : une activité s’inscrivant dans un cadre nature, à l’égard des autres pratiques outdoor, et surtout un bon moyen de se maintenir en forme.

L’élaboration d’un nouveau discours de justification de la chasse et la constitution d’une nouvelle représentation de la pratique qui fait du chasseur un sportif respectueux des milieux naturels et soucieux du fair play à l’égard de ses compagnons de chasse et de sa « proie » peuvent également apparaître comme une réponse aux critiques contre la chasse populaire traditionnelle, souvent stigmatisée.

Alors la chasse, sportive ou pas ? Tout dépend de ce que le chasseur y cherche, de ce qu’il y trouve et de sa propre évolution. Souvent on considérera la chasse comme « Loisir sportif ».

Dans une logique de légitimation de la pratique, l’approche sportive assumée n’est-elle pas une voie intéressante à creuser ?

Quelques propos recueillis lors d’une étude

« Il répond à la définition de toutes les façons imaginables. Il faut de l’habileté et de la précision comme tout autre, de la patience pour rester parfaitement immobile pendant Dieu sait combien de temps et de l’esprit sportif. Tuer un animal et partir sans licence ou permis, respecter les lois locales et utiliser ce que vous gagnez n’est pas comme un sportif et c’est tout simplement mal, mais faire exactement le contraire est comme un sportif et donc, un sport. »

« Cela exige des compétences que tout le monde n’a pas. Tout ce qui exige de l’habileté et de la pratique ainsi que le désir de faire cette activité est un sport. Les gens qui disent que ce n’est pas le cas sont pour la plupart des gens qui n’ont jamais chassé ou qui ne savent rien d’autre que l’acte de tuer l’animal. Comme quand ils étaient enfants, leurs parents les emmenaient faire des promenades dans les bois et leur disaient pourquoi tous ceux qui ont une opinion différente avaient tort. Les parents chasseurs emmènent leurs enfants dans les bois et leur montrent comment le monde fonctionne vraiment. »

« Je crois que la chasse est un sport. J’ai 16 ans et je chasse depuis environ 3 ans maintenant. La chasse est un sport parce qu’on l’aime avec passion comme tout autre sport. Mais je ne le fais pas seulement par passion, je le fais pour la connexion personnelle, je ne sais pas pourquoi les gens sont contre la chasse. Ouais, je vois pourquoi les gens n’aiment pas ça, mais ils devraient garder l’atlas pour eux. Mais de toute façon, je le fais pour un lien personnel parce qu’un animal comme un cerf a sacrifié sa vie pour que je puisse mettre de la nourriture sur ma table et subvenir aux besoins de ma famille. »

« Contredire l’argument selon lequel, dans un sport, chaque camp a une chance égale de gagner, c’est comme opposer les Patriotes et les Browns. La chasse peut être considérée comme un sport parce qu’on peut travailler en équipe et utiliser l’effort physique. Se cacher puis tirer sur un animal est mieux que de savoir qu’il est chassé et qu’il court dans la peur avant d’être abattu. C’est contraire à l’éthique de tuer un animal de cette façon. Cependant, tirer sur un animal tranquillement sans l’effrayer peut se faire sans effrayer la proie et peut apporter du plaisir au chasseur. »

La chasse devrait être considérée comme un sport. Je pense que la chasse devrait être considérée comme un sport parce qu’il faut avoir un œil sur l’animal et qu’il faut bien se concentrer sur l’animal. Vous devez également vous assurer que l’animal est mort ou est mort. C’est pourquoi je pense que la chasse devrait être considérée comme un sport. »

« La chasse n’est pas un sport Un sport est un sport où les autres ont une chance égale de vous battre. Chasser est un meurtre. »

« Dans le dictionnaire, la chasse est citée comme exemple de sport. La chasse est en effet un sport, elle entre dans la définition du sport. Il faut de l’adresse et une prouesse physique, il a aussi un sens de la compétition. La compétition dans la chasse n’est pas un combat entre le chasseur et l’animal, la compétition est une compétition entre vous, comme le chasseur vous êtes mis au défi d’être aussi calme que la nature autour de vous, si c’est un jour clair vous devez être aussi rigide que la pierre. Tout cet argument selon lequel « le cerf ne sait pas qu’il est dans le jeu » est complètement fou parce que les animaux ont leurs propres sens uniques, les cerfs par exemple ont un très bon sens de l’odorat pour pouvoir sentir les humains de loin pour toujours. La Turquie a un sens exceptionnel de la vue, ils peuvent vous voir de loin pour toujours. Cela étant dit, les animaux sont avertis et ce n’est pas comme lorsque vous chassez, vous abusez de ce foutu animal. Si tu lui tires dessus et il meurt comme ça, il ne souffre pas. De toute façon, Dieu nous a donné des animaux pour cette raison, pour qu’ils puissent nous nourrir, pour qu’ils puissent nous aider à lutter. »

« La chasse est un sport parce que vous avez besoin d’une tonne d’habileté pour être en mesure de tenir votre corps immobile pour prendre la photo parfaite. Si vous essayez de dire que les animaux ne savent pas ce qui se passe, vous avez tort. L’autre jour, je faisais du vélo dans les bois, je n’avais même pas d’arme avec moi et ils se sont enfuis parce qu’ils avaient peur. Ça devrait suffire pour vous montrer que les animaux savent ce qui se passe. »

« Vous pouvez gagner des prix en argent, comme dans tous les concours et dans tous les autres sports que les gens considèrent comme tels. Prenons le basket-ball par exemple, dans le jeu, vous ne savez pas ce que l’équipe adverse va faire. Un autre fait à l’appui est qu’ils appellent les animaux qu’ils chassent « gibier ». Le dicton « fair game » vient du terme. Les animaux ont réussi à manœuvrer les chasseurs. Ils ont des sens aiguisés et sont constamment dans un état d’hyper vigilance et cela les rend plus conscients du danger. »

« La pêche est considérée comme un sport, donc la chasse devrait l’être. C’est une compétition pour qui peut gagner le plus d’argent ou la plus grosse biche. Combien de kilos de viande, quel type de cerf. Vous pouvez concourir dans la chasse dans le temps, la taille, l’emplacement, etc. C’est pourquoi la chasse est un sport. C’est ma raison ».

« La chasse n’est pas un sport. Par définition, un sport exige de la compétition. L’habileté et l’effort sont utilisés dans une tentative de surpasser un adversaire. Dans la chasse, il n’y a pas d’adversaire. Il y a des circonstances et l’animal chassé, qui ignorent tous deux qu’ils sont  » dans un jeu  » et ne sont donc pas de véritables adversaires. L’utilisation de l’effort et de l’habileté ne suffit pas à qualifier une activité de sport, sinon le magasinage, la conduite, l’écriture, la conversation et une foule d’autres activités communes seraient considérés comme des sports. »

« Ce n’est PAS un sport ! La chasse ne répond même pas aux conditions requises pour être considérée comme un sport ! Un sport est défini comme étant une compétition entre deux personnes ou plus, désolé, mais la dernière fois que j’ai vérifié, il n’y avait pas de match équitable entre les animaux et les personnes qui les chassaient. »

« La chasse n’est pas un sport, la mort d’un animal pour « s’amuser » et la mort d’animaux menacés par l’homme est une erreur. Chasser pour le plaisir n’est pas la même chose que chasser pour survivre. Poser avec un animal mort dit beaucoup de mauvaises choses sur l’état mental de l’individu qui l’a tué et est fier du fait qu’un magnifique animal est maintenant mort. »

« La chasse n’est qu’un sport dans l’esprit d’un psychopathe. »

La chasse n’est pas un sport : Le sport est une activité qui exige un effort physique et une habileté, i avec un compétiteur ou une équipe se mesure à un autre. La chasse n’est rien de tout cela. Tuer des choses ne demande pas d’effort et viser une arme à feu n’est pas trop difficile. Chassez si vous voulez vraiment, mais n’appelez pas ça un sport. J’ai raison ou pas ?

« Chasser ne demande pas d’aptitudes physiques car on peut s’asseoir sur son cul avec un tireur d’élite et tuer des vies innocentes. Le fait qu’il ne fait rien de positif pour la société et qu’il encourage les meurtres en fait plus un crime qu’un sport et qu’il encourage la violence inutile. Si vous êtes un chasseur fier d’avoir tué un ours avec une arme à feu, vous devriez combattre cet ours à mains nues. »

« Tirer avec des armes à feu n’est pas un jeu ni un sport considérable si vous chassez pour tuer Si vous regardez  » La chasse est un sport « , il vous dira  » La chasse signifie différentes choses pour différentes personnes, mais une chose devrait être claire pour tous : La chasse aux armes à feu n’a rien à voir avec la vraie compétition sportive et l’esprit sportif. Et comme n’importe quel bon chasseur vous le dirait, lorsque vous tirez pour tuer, l’utilisation d’une arme à feu n’est jamais un jeu » donc à moins que vous n’utilisiez un arc et la chasse aux flèches n’est pas un sport et même si vous utilisez un arc et une flèche je ne pense pas que ce soit un sport si vous allez aller tuer car si vous partez et tuer un animal comment est-ce un sport. »

« La chasse n’est pas un sport : L’animal ne vous a rien fait ! La chasse n’est pas juste. Un sport est une activité impliquant deux participants volontaires. Si la chasse aux animaux est un soutien, pourquoi la chasse humaine n’est-elle pas un sport ? Cela peut paraître stupide, mais c’est vrai. Je n’enlève rien aux chasseurs ou à la chasse. Parce qu’ils passent beaucoup de temps à tuer un canard cerf ou autre. L’animal ne sait pas qu’il va être tué s’il le fait et il pourrait riposter, ce serait considéré comme un sport. »

« Non, ce n’est pas un sport : ce ne devrait pas être un sport parce qu’un sport est une compétition. Les animaux n’ont pas accepté qu’ils soient tués et enlevés à leur famille. Qui nous donne le droit de tuer ? Des humains ? Mais d’où viennent-ils ce pouvoir ? L’homme est faible mais intelligent. S’il s’agissait d’un combat en tête-à-tête, les animaux n’auraient pas gagné. Ils sont beaucoup plus forts et plus adaptables, vous devez les respecter davantage. »

« Si mettre fin à la vie d’un organisme vivant est un sport, pourquoi la « Chasse Humaine » n’est-elle pas un sport ? Par définition, un sport doit avoir des règles pour assurer l’équité des équipes en compétition. Si la chasse est un sport, est-ce que cela signifie que les créatures abattues sont de l’équipe adverse ? Dans l’affirmative, pourquoi ne leur donne-t-on pas un avantage équitable comme ceux qui ont le déclencheur ? Eh bien, je suppose que si mettre fin à la vie d’un être vivant est un sport, alors ces partisans de la chasse ne devraient pas se plaindre quand quelqu’un se lance dans la « chasse humaine » ou le « massacre » comme on l’appelle, juste pour le plaisir. »

« La chasse n’est absolument pas un sport : Dans un sport, chaque équipe a un avantage égal pour gagner. Dans la chasse, le chasseur gagne toujours. Vous pouvez généralement prédire le résultat et il n’y a absolument aucune compétition. Oui, ces animaux ont des crocs, des griffes et les gens dont ont la précision de tir sans formation, mais un amateur a besoin de formation pour piloter un hélicoptère et c’est pourquoi il est considéré comme un passe-temps. »

« Quand un chasseur est couvert d’une odeur de cerf, couvert de camouflage, et tenant un fusil de chasse, il n’y a absolument aucun moyen que le cerf soit au courant de participer à un gibier et qu’il ne soit probablement pas au courant d’avoir été traqué. « 

« La chasse n’est pas un sport. Dans un sport, les deux parties doivent savoir qu’elles sont dans le jeu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *