el-presidente-de-calamar-de-brasil
Actualités,  Amériques

Brésil, nouvelle peine pour l’ancien président Lula : 12 ans de prison

L’ancien président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva, emprisonné depuis avril, a été condamné à une nouvelle peine de 12 ans et 11 mois pour corruption et blanchiment d’argent dans une autre affaire.

Lula, président du Brésil de 2003 à 2011, purge déjà 12 ans et un mois de prison pour corruption et blanchiment d’argent.

La nouvelle peine a été prononcée par la juge Gabriela Hardt.

Dans cette affaire, Lula a été accusé d’avoir reçu des pots-de-vin de trois entreprises brésiliennes – Odebrecht, Oas et Schain – dans le cadre d’une restructuration menée sur une propriété à Atibala (État de São Paulo).

Le montant des pots-de-vin serait d’environ 30 000 dollars

Lula s’est toujours déclaré innocent. Sa précédente condamnation pour corruption et blanchiment d’argent l’avait empêché de se présenter aux élections présidentielles, qui ont ensuite été remportées par Jair Bolsonaro.

Selon le pouvoir judiciaire brésilien, Lula était le chef suprême du vaste système de corruption institutionnalisé derrière la compagnie pétrolière publique Petrobras.

Lula a toujours proclamé son innocence, affirmant que la sentence est liée à des raisons politiques.

Le scandale de Petrobras, comparable à celui de Clean Hands en Italie, a également été à l’origine du licenciement de Dilma Rousseff, choisie par Lula comme successeur et accusée par le Parlement de cacher des fuites dans le budget pour favoriser son parti, provoquant la colère des électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *