Bandes dessinées et mangas : décryptage des différences

Partager cet article

Dans le monde de la bande dessinée, deux styles se démarquent souvent : les bandes dessinées, aussi appelées BD, et les mangas. Si ces deux types d’œuvres graphiques peuvent sembler similaires à première vue, ils présentent en réalité de nombreuses différences au niveau de leur format, style graphique, narration, ou encore de leur origine. Plongeons ensemble dans l’univers passionnant des BD et mangas pour mieux comprendre ce qui les distingue.

Origines et contexte culturel

Pour comprendre les différences entre les bandes dessinées et les mangas, il est essentiel de revenir sur leurs origines respectives et leur contexte culturel.

Les bandes dessinées

La bande dessinée est un art principalement européen, dont les racines remontent au XIXe siècle en Europe de l’Ouest. Les premières BD étaient publiées sous forme de feuilletons dans des journaux ou des magazines, avant de gagner en indépendance et en popularité avec des albums et des séries dédiées. Aujourd’hui, la Belgique et la France sont souvent considérés comme les pays phares de cet art, avec des auteurs et séries largement reconnus telles que Hergé et sa création Tintin, Morris et Lucky Luke, ou encore Uderzo et Goscinny avec Astérix et Obélix.

bande dessinee lucky luke

Les mangas

Les mangas, quant à eux, sont originaires du Japon et leur histoire remonte à plusieurs siècles. Le manga moderne tel que nous le connaissons trouve cependant ses racines au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avec des auteurs emblématiques comme Osamu Tezuka (Astro Boy) ou Go Nagai (Goldorak). Le manga occupe une place très importante au sein de la culture populaire japonaise, et son influence s’est rapidement étendue à l’échelle internationale.

Format et sens de lecture

Le format dans lequel sont publiés les bandes dessinées et les mangas représente une différence majeure entre ces deux types d’œuvre.

Le format des BD

Les bandes dessinées sont généralement publiées sous forme d’albums cartonnés, comportant un nombre limité de pages, souvent aux alentours de 48. Chaque album raconte une histoire complète ou fait partie d’une série, abordant des histoires plus longues divisées en plusieurs tomes. Les BD se lisent de gauche à droite et de haut en bas, comme la majorité des publications occidentales.

Le format des mangas

Les mangas, en revanche, sont publiés dans un format plus petit, similaire à celui des livres de poche. Ils comportent généralement un nombre élevé de pages – souvent autour de 200 – et font partie d’une série dont le scénario s’étend sur plusieurs tomes. Les mangas ont une particularité de taille : ils se lisent de droite à gauche, à l’image de l’écriture traditionnelle japonaise. Cela se traduit par une inversion des planches et du sens de lecture par rapport aux bandes dessinées occidentales.

Écriture et narration

Lorsqu’il s’agit d’écrire une histoire sous forme de bande dessinée ou de manga, les techniques narratives et les dispositifs employés varient souvent grandement.

Le scénario en bande dessinée

Les scénaristes de bandes dessinées peuvent choisir d’aborder des histoires complètes dans un seul tome ou sur plusieurs volumes, avec des thèmes et des genres différents (aventures, humour, science-fiction, histoire, etc.). Les dialogues sont généralement concis et ont pour objectif de faire avancer rapidement l’action, tout en laissant une large place aux graphismes pour exprimer le mouvement et les émotions des personnages.

Le scénario en manga

Le manga compte généralement plus de longues séries que la bd, et il n’est pas rare de voir une série dépasser les 10, voire 20 tomes au Japon. Cette différence permet aux auteurs de mangas de développer davantage leurs univers et leurs intrigues, offrant une grande richesse narrative. Les dialogues peuvent être relativement abondants et les relations entre les personnalités sont souvent approfondies.

Et styles graphiques ?

Enfin, il est impossible de ne pas mentionner les divergences stylistiques entre bandes dessinées et mangas, qui sautent aux yeux de tout lecteur.

Le style graphique des BD

Les bandes dessinées occidentales sont caractérisées par une grande variété dans les styles visuels, que ce soit au niveau du trait, des couleurs ou des proportions. L’utilisation de la couleur est presque systématique et est souvent un élément clé pour créer l’ambiance d’un album. Les personnages peuvent être présentés sous divers aspects, allant du réalisme parfait à la caricature.

Le style graphique des mangas

Les mangas sont également très variés en termes d’esthétique, mais partagent généralement quelques caractéristiques communes : un tracé précis, des personnages aux traits fins, avec des yeux expressifs, ainsi qu’une profusion de détails dans les arrière-plans. La plupart des mangas sont en noir et blanc, bien que certaines éditions proposent désormais des pages en couleur.

En conclusion : Bien que les bandes dessinées et les mangas soient tous deux des arts narratifs basés sur la combinaison de textes et d’images, ils possèdent des racines culturelles, des formats, des techniques narratives et des styles graphiques qui leur sont propres. Chacun de ces médiums offre une expérience de lecture unique et enrichissante, et il ne reste plus qu’à explorer ce vaste univers pour trouver les histoires qui sauront vous captiver.

Partager cet article

One thought on “Bandes dessinées et mangas : décryptage des différences

  1. Pingback: Le manga : un phénomène majeur dans la culture populaire mondiale - Nouvelles Littératures

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.