Quelques anecdotes sur l’histoire des timbres de France et de Monaco

timbres-france-monaco

Si la messagerie électronique a littéralement conquis le monde entier, son succès n’a pas suffi à décourager les philatélistes chevronnés. En France, ils sont près de 2 millions à vouer un culte au timbre et à son histoire, une passion dévorante qui a également touché la Principauté de Monaco qui a été pendant longtemps sous l’administration française. L’histoire philatéliste de France et de Monaco a été marquée par plusieurs anecdotes qui font tout son charme. En voici quelques-unes. 

Le premier timbre de Monaco à l’effigie du Prince Charles III

Pendant longtemps, c’est la France qui assure le service postal de la Principauté de Monaco, en vertu du Traité d’amitié franco-monégasque signé en 1640 à Péronne entre le Prince Honoré II et le Roi Louis XIII. 

A la suite du Traité franco-monégasque conclu entre le Prince Charles III et l’Empereur Napoléon III, une convention de voisinage signée en novembre 1865 consacre la genèse du service postal de Monaco

Le premier timbre de Monaco fut imprimé en 1885 à l’effigie du Prince Charles III. De couleur bleue et commercialisée à 5 centimes, il remplaça tous les timbres français utilisés jusqu’alors. La principauté doit sa gravure à Louis-Eugène Mouchon. 

Les boules de Moulin, le plus grand échec de l’histoire postale

En 1870, alors que la guerre fait rage, la Poste française s’essaya à l’une des expériences les plus marquantes de l’histoire postale connue sous le nom des boules de Moulins. En plein siège de Paris par l’armée Prusse, il est devenu impossible pour les membres du gouvernement de communiquer avec la province. 

Plusieurs techniques d’envois postaux sont mises au point, telles que la poste par ballons et les pigeons voyageurs. Malheureusement, la communication est à sens unique et il fallait un moyen de communication de la province vers Paris. 

Inventées par Émile Robert, Pierre-Charles Delort et J. Vonoven, les boules de moulins inaugurent un nouveau service de transport de courrier via le fleuve. IL s’agit de boules de zinc étanches, de forme sphérique et pesant chacune 2 kg. Le courrier est dissimulé à l’intérieur des boules qui sont creuses et celles-ci doivent rouler sur le fond du fleuve jusqu’à dépasser les lignes des adversaires sous la force du courant. 

Malheureusement, ce procédé ingénieux en apparence est un échec total. Aucune des 52 boules ne parvient à Paris. Une trentaine sera retrouvée et conservée à Moulins, d’où leur appellation « les boules de Moulins ». 

Des timbres sont alors émis en 1979 sur ce moyen de communication unique dans l’histoire postale et philatéliste de la France. 

La Poste française édite son premier timbre rond en 1998

En 1998, c’est la coupe du monde et la Poste française se saisit de cette occasion pour éditer le premier timbre rond de l’histoire. De manière traditionnelle, le timbre est un quadrilatère. Au fil du temps, sa découpe a connu plusieurs évolutions. Des formes fantaisistes ont vu le jour par le désir d’affranchissement de certains pays de la forme traditionnelle.

C’est ainsi qu’en 1853, la Colombie-Britannique a adopté la forme triangulaire tandis que la Belgique opta pour la forme hexagonale en 1897. La première fois que le timbre arbora une forme ronde, c’était à Singapour 1978. Il a fallu 20 ans à la Poste française pour reproduire cette prouesse technique. 

La principale difficulté avec le timbre rond réside dans la fabrication d’une machine qui est capable de prédécouper et de perforer des planches de timbres. L’objectif de la Poste française à cette époque était de se doter d’une perforeuse qui serait capable de perforer le timbre, quelle que soit sa forme. 

C’est seulement en 1998 que la machine est mise au point et que le premier timbre rond de la Poste française est émis pour la Coupe du monde. Les années suivantes, ce sont des timbres ovales qui ont été émis pour le rugby. L’histoire retiendra également les timbres en forme de cœur imprimés à l’occasion de la Saint-Valentin. 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.