Mort de l’illustrateur Philippe Corentin

Illustrateur autodidacte devenu un auteur d’une singulière aptitude à jouer des conventions du livre pour enfants tout en les retournant à sa guise, Philippe Corentin est mort le 7 novembre, à l’âge de 86 ans, à Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir), où il s’est établi dès 1968.

Philippe Corentin (de son vrai nom Philippe Le Saux ; né le 16 février 1936 à Boulogne-Billancourt, France ; † 7 novembre 2022 à Saint-Lubin-de-la-Haye, France) est un dessinateur de presse, auteur de livres pour enfants et dessinateur français.

Biographie de Philippe Corentin

Philippe Corentin a grandi à Quimper. En 1968, ses premiers dessins paraissent dans le magazine L’Enragé, où son style humoristique se révèle déjà. Nombre de ses bandes dessinées, dessins et livres pour enfants font aujourd’hui encore partie intégrante des institutions pédagogiques. Dans les jardins d’enfants, les écoles primaires ou les bibliothèques pour enfants et adolescents, des livres d’images comme « Papa ! » ou « Plumps ! » sont des ouvrages très répandus.

Corentin a souvent traité de thèmes tels que les peurs primaires générales de l’enfance, comme la peur du grand méchant loup, la peur du noir, la peur de s’endormir et les relations dans la vie quotidienne. Dans ses œuvres, il aide ainsi le lecteur, grâce à ses textes et images joyeux, à mettre en mots et en images ces sentiments et à désamorcer les peurs avec un sourire.

Son public cible était aussi bien les enfants que les adultes. Ses personnages se rencontrent ainsi souvent de manière surréaliste dans un monde où se mêlent les comportements humains et ceux des animaux. Ses monstres ont les mêmes caractéristiques et habitudes que les humains. Autodidacte, Corentin occupe une place atypique parmi les autres auteurs et illustrateurs. Ses récompenses confirment cependant sa place parmi les illustrateurs de livres pour enfants renommés.

Corentin n’avait pas de prétention éducative, mais comme il aimait aussi s’amuser, il disait de lui-même « J’essaie de faire rire les enfants. C’est tout ! » (« J’essaie de faire rire les enfants, c’est tout. ») Et il y est parvenu avec ses livres, comme en témoignent leurs traductions en allemand.

Œuvres

  • Plouf !
  • Personne ne m’aime !
  • Le grincheux
  • Papa !
  • Et n’oublie pas de te brosser les dents!

Récompenses

  • 1996 : Prix du livre pour enfants du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour Plumps !
  • 1998 : Prix Schnabelsteher pour Papa !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.