ACCIF : présentation de la mosquée du Mirail à Toulouse

Un lieu de culte totalement financé par les fidèles, la mosquée de Murail est particulière et unique en son genre. Elle présente un très bel édifice et véhicule toute une histoire. En ce qui concerne l’ACCIF, elle est une organisation islamique qui est non seulement cultuelle, mais aussi culturelle. Basée en France, elle est régie par la loi 1901 portant sur les communautés. Voici plus d’informations sur le sujet.

ACCIF : présentation 

Avec A mis pour association, C mis pour cultuelle, C mis pour culturelle islamique et enfin F mis pour France, l’ACCIF est une organisation en règle avec les lois françaises. Son officialisation a été réalisée suite à son enregistrement à la préfecture de la Haute-Garonne en 1973 plus précisément le 12 juillet sous le numéro 8464. Cette association est particulière parce qu’elle a tout simplement été créée par des étudiants provenant de différents pays musulmans et des salariés étrangers déjà établis sur le territoire. Il faut noter qu’à l’époque, peu d’associations existaient, de plus, cette association a vu grand en visant le plan national. C’est-à-dire une organisation répandue sur tout le territoire français.

accif-mosquee-mirail-toulouse

 Les objectifs de l’ACCIF

Cette association islamique a pour but de promouvoir entre les musulmans de la région toulousaine des liens aussi bien religieux que culturels. Pour ce faire, elle offre la possibilité à tous les musulmans qui en font partie de se connaître, de s’entraider, et même de se conseiller. Elle permet également à ses membres de pouvoir pleinement accomplir leurs devoirs religieux dont :

  • L’enseignement religieux ;
  • L’acquisition et la gestion de lieux de culte ;
  • La célébration des fêtes et bien d’autres.

Une organisation vouée au service de Dieu, elle est non seulement au-dessus, mais aussi loin de tout ce qui se rapporte aux faits divers et différents de la religion. L’ACCIF organise plusieurs activités culturelles islamiques sur plusieurs sujets se rapportant à l’Islam. 

De quoi se compose l’ACCIF ?

Comme toutes les associations, l’ACCIF se compose de plusieurs parties. On distingue :

  • Un bureau exécutif sous l’indication BE ;
  • Un Conseil d’Administration sous l’indication CA ;
  • Une Assemblée Générale sous l’indication AG.

En plus de ses différentes parties, on distingue également différents types de membres constituant cette organisation.

De membres ordinaires

Est appelé membre ordinaire, tout fidèle qui paye de façon régulière sa contribution et dont la candidature proposée par le BE a été validée par une grande partie du CA.

De membres actifs

Est considéré comme membre actif, tout fidèle qui est non seulement croyant, mais aussi pratiquant et qui s’implique convenablement dans les activités de l’ACCIF sur une durée de 3 ans. Ce dernier doit être approuvé par une grande partie du CA et doit également payer de façon régulière sa participation.

De membres d’honneur

Ce titre est attribué à toute personne approuvée par la CA comme telle en raison d’un grand service rendu à la cause de l’ACCIF.

Toutefois, il faut noter qu’avant d’être membre de l’organisation, vous devez être majeur et accepter, respecter puis signer le règlement intérieur qui s’impose.

Mosquée du Mirail : historique 

L’ACCIF et la Société d’Équipement de Toulouse Midi Pyrénées (SETOMIP) ont signé en 1977 plus précisément le 24 juin l’acte notarié de vente du site destiné à accueillir la première Mosquée de Toulouse. De 1980 à 1990, il y a eu l’ouverture de plusieurs petites Mosquées dans les quartiers situés autour de Toulouse qui présente un nombre important de populations étrangères. Ce sont généralement de petites mosquées disposant peu d’espace. 

La Mosquée « El Houssein » en particulier, a pleinement su s’ajuster au changement social de la population musulmane comptant davantage de jeunes musulmans francophones dans ses rangs. Ainsi, elle a adopté le français comme langue de communication et maintient bien évidemment l’arabe comme la langue du Coran. Cependant, à la fin du XIXe siècle, l’insuffisance de place faisait que les fidèles étaient obligés de faire leurs prières à l’extérieur de la Mosquée.

Dans le cadre du Grand Projet de Ville qui a été lancé au cours de l’année 2000 dont la réalisation impliquait une destruction de la Mosquée, la Mairie de Toulouse a présenté à l’ACCIF une offre d’hébergement temporaire et payant de la Mosquée dans un ancien dojo de 300 m2. C’est en effet un espace considérable capable de recevoir plus de 596 fidèles. Ce nouveau site digne d’une Mosquée est rapidement devenu lui aussi insuffisant en matière d’espace. C’est à cet effet qu’un projet de grande envergure se matérialise. Il s’agit en réalité du projet de construction d’un grand lieu de culte et d’enseignement pour les musulmans du Mirail, un lieu capable d’accueillir près de 20 000 fidèles.

Mosquée du Mirail : les différentes activités menées 

À la mosquée du Mirail, il y a plusieurs activités qui sont menées. D’abord, tous les jours de la semaine il y a 5 prières obligatoires. Des cours d’Arabes pour enfant et adulte sont également effectués. Ensuite, pour les adultes, il y a un cours sur l’Islam qui est déroulé. De même, on n’y retrouve comme activité, la célébration des mariages et une aide psychologique aux familles. 

Pour les nouveaux venus, il y a une des séances d’information sur l’Islam, de même que leurs orientations et leurs accompagnements. Enfin, des expositions-ventes sont aussi organisées pour ce qui concerne la vente d’ouvrages et de cassettes sur l’Islam, et bien d’autres articles.

Pour les frères

Pour les frères, les cours sont effectués les mardis et les jeudis. Les mardis, c’est le cours sur le dogme qui se déroule et les jeudis, c’est plutôt un cours pratique de règle du Coran qui est déroulé. Quant au dimanche, c’est le cours d’arabe qui se déroule bien après la prière du Dohr.

Pour les sœurs

En ce qui concerne les sœurs, sauf en cas de force majeure, le jeudi est le jour dédier aux prières du Dohr et de l’Asr et le mardi de 14h-15h30, c’est le cours d’arabe qui est déroulé suivi des règles de lecture du Coran. Pour ce qui concerne le dimanche, on organise une initiation à la prière et aux ablutions. Toutefois, c’est à la demande de la communauté.

Pour ce qui est des horaires de prière de la Mosquée du Mirail à Toulouse, le Fajr commence à 05h06, le Shuruk à 06h28, le Dhuhr à 12h57, l’Asr à 16h35, le Maghrib à 19h32 et enfin l’Isha à 20h49. 

L’ACCIF et la Mosquée du Mirail partagent une très belle histoire. L’ACCIF a joué un très grand rôle dans le processus de construction et de fonctionnement de cette Mosquée exceptionnelle.

One thought on “ACCIF : présentation de la mosquée du Mirail à Toulouse

  1. Pingback: Quelles sont les meilleures boutiques ésotériques en ligne ? - Nouvelles Littératures

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.